mercredi, octobre 05, 2022

[ALBUM] Avez-vous vu les Smokin'Fuzz, le Big Yukulélé Syndicate, Bsahtek ou les Faucheuses au Festival les Affolantes de Melun ?

je ne pouvais parler des Affolantes sans évoquer les déjantées de Smokin'Fuzz, du BUS ou Big Ukulélés Syndicate, Les Faucheuses et Bsahtek à Melun

Allez, voici un dernier petit album photos souvenirs de cette édition 2022 des Affolantes de Melun pour évoquer avec vous les autres groupes présents au Festival ! En effet, si je couvre les festivals ce n'est pas que pour faire de belles images mais aussi et surtout pour écouter et découvrir des groupes de musique ou des troupes d'artistes. Donc en dehors de mes amis des Spams et du Collectif Primavez déjà longuement évoqués, je ne pouvais parler des Affolantes sans évoquer les prestations déjantées de Smokin'Fuzz, du BUS ou Big Ukulélés Syndicate, Les Faucheuses ou encore notre de ami Hakim et le groupe Bsahtëk dans ce dernier article sur le Festival.

Commençons donc avec le groupe SMOKIN’FUZZ né dans la région en 1999 et qui pour fêter ses 20 ans sortait son 3ème album ! D’une envie de reggae roots à ses débuts, la formation a évolué au cours des années vers le ska et le rocksteady jamaïcain pour vous proposer aujourd’hui un mélange de Early Reggae et de Soul qu’eux même appelle le « soulsteady ». Dans ce groupe, il y a autant de membres que d'influences musicales. A l'origine de Smokin fuzz, il y a un batteur  un peu fou, un bassiste plutôt funk, un chanteur guitariste quelque peu allumé, un guitariste virtuose, un clavier, des cuivres (trombone , saxo , trompettes) festifs, et un percussionniste hallucinant et halluciné. Autant dire que vous avez affaire a un groupe comme je les aime : décalé et idéal pour faire la fête ! Résultat vous allez voyager de New-York à Tokyo, de Kingston a Londres, de Paris a Zagreb au travers de morceaux aussi variés dans leurs influences que dans leur exécution par des musiciens surprenants. A suivre sur Facebook et Instagram pour voir quand ils passent près de chez vous !











Smokin' Fuzz
Les Affolantes 2022

































Un festival, c'est aussi les balances, c'est à dire le moment où les artistes font leurs réglages avec l'équipe de techniciens pour le son et la lumière. C'est souvent un moment très intéressant pour le photographe car les artistes sont mieux éclairés ce qui facilite la prise de vue en portrait. En revanche, ils sont rarement en costumes et sont très concentrés sur la technique donc il y a souvent peu d'émotion... C'est le moment que j'ai choisi pour photographier la troupe du BUS et de Bsahtek

Le  BUS ou Big Ukulélé Syndicate, c'est avant tout un spectacle musical de la Compagnie Intermezzo. Dans leur vieille manufacture à fabriquer de la musique, pour les ouvriers du BUS, le burn-out n’est jamais très loin tant leur sens de la fête a dépassé les objectifs des dirigeants. Du coup, la mécanique bien réglé de l'orchestre s'est emballée et tout le monde se mit à bipper, swinger, groover, danser tout en grattant ses cordes ! Il n'y a qu'une seule parade pour lutter contre cette ukulébérisation : faire la fête !

La Cie Intermezzo réunit des artistes d’univers différents (musique, théâtre, vidéo, conte…) autour de la musique actuelle et le spectacle du BUS n'échappe pas à la règle ! A noter que si vous montez dans le BUS à Grenoble le mois prochain, l'équipe fêtera ses 10 ans à  La Belle Electrique. A concert exceptionnel, fête exceptionnelle, la troupe vous invite à venir en bleus de travail, chemises à carreaux, casquettes d’ouvrier, paillettes, plumes... pour que cet anniversaire ait de la gueule. Et, si d'aventure, vous avez un ukulélé, il vous propose deux morceaux mythiques à jouer avec eux, (tutos postés dans l'évènement Facebook). Enfin, une manif d'ouvriers pour laquelle on a envie de se sortir les doigts du uku'.





































Dans un autre registre, j'ai aussi profité de la balance pour faire quelques images de mes amis de Bsahtëk : Hakim Loupez, Ouadih El Fassi Hajji, Yohan Quillet et Kross qui jouaient là presque à domicile ! Une formation très musique du monde qui fait du bien par où ça passe !













Durant ce Festival des Affolantes, j'ai aussi croisé les Faucheuses, deux interprètes, autrices et compositrices, qui jouent avec les mots et jonglent avec les notes ! Petite guitare à la main, avec malice et gouaille harmonieuse, les Faucheuses nous embarquent dans leur univers onirique, révolté et plein d'humour sur des thèmes essentiels tels que l’amour, la mort, les petits chiens en laisse ou encore les mamies collabos. Attention, c'est coup de cœur ! Bravo et merci les filles.








Bien entendu, puisque j'en suis aux applaudissements et remerciements, je me dois de renouveler les miens aux bénévoles et organisateurs de ce Festival. Merci donc Simon. Merci l'équipe. Et vivement l'année prochaine avec d'autres surprises et qui sait, peut être une de ma part !













Greg CLOUZEAU

Auteur & Photographe Amateur

Auteur de nombreux articles dans la presse spécialisée Outdoor et escalade, je partage dans ce blog ma passion pour la photographie et vous livre mes trucs et astuces pour réussir vos images tant dans le sport qu'en ville !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Bonjour et merci de votre intérêt à mes travaux. Vous publiez un commentaire sous votre entière responsabilité juridique. Il doit être conforme à notre charte de respect des personnes, sociétés et associations et sans publicité.