mardi, septembre 03, 2019

[SPOT] L'eau file dans les cascades de Chiloza

Au fil de l'eau...vergnate !

De passage cet été à Besse (63) et cherchant parfois l'ombre des forêts, c'est au bord du torrent de la Couze Pavin qui descend du célèbre Lac Pavin que j'ai trouvé refuge dans un spot qui séduira n'importe quel photographe amateur d'eau et d'arbres. Un vrai coup de cœur qui nécessiterai des heures de prises de vue à chaque saison pour saisir toutes les nuances des nombreuses cascades qui s'étalent sur plus d'un kilomètre. Un vrai paradis pour amateur de poses longues.



Les cascades de Chiloza, Besse, France avaient peu d'eau à l'été 2019
Les cascades de Chiloza, Besse, France avaient peu d'eau à l'été 2019




Ce spot ce sont les cascades de Chiloza qui comptent parmi les 400 cascades d'Auvergne.

Ici, les "oules", ces marmites géantes creusées dans la lave jalonnent le lit de la rivière qui se transforme en gorges chaotiques et étroites dans un paysage typique de montagne. Conifères sur les pentes sud, hêtres noueux en face nord, la forêt nous domine. En été, elle se reflète dans les eux noires qui se teinte alors d'émeraude. Un sentier longe ces cascades qui, sans être hautes sont en nombre important et donne un charme fou, presque magique, à ce site pourtant situé à quelques mètres de la station d'épuration !

Les cascades de Chiloza, Besse, France avaient peu d'eau à l'été 2019
Les cascades de Chiloza, Besse, France avaient peu d'eau à l'été 2019



Les nombreux lacets du torrent bordés par les scories, ces pierres noires volcaniques, ont permis à l'eau de creuser un ensemble merveilleux qui éveille l’imagination. L’omniprésence du bruit de l’eau des chutes associé aux chants des oiseaux fortement présents dans ce milieu boisé confère au site un attrait supplémentaire hélas parfois gâché par les détritus abandonnés dans les coins et recoins qui bordent le sentier. L’ensoleillement est maximal le matin. N'étant pas venu là pour faire des photographies mais pour randonner et n'ayant pas de pied-photo, j'ai quand même fait quelques images  et vous livre ici quelques essais de filés à main levée…








L'occasion aussi pour moi de jouer avec mon zoom et de tester quelques "zoomming"







Le sentier balisé, sans être difficile, est bien qu'il soit très aménagé, appelle à la prudence notamment lorsqu'il surplombe les plus hautes gorges où une glissade serait dangereuse… Ici, mieux vaut prendre des chaussures de randonnée (oubliez les tong et autres chaussures à semelles plates et lisses)
Pour les photographes pressés, il existe un accès directe depuis la déchèterie qui permettra d'apporter tous le matériel nécessaire sans problème.















En montant à Besse depuis la route d'Issoire, avant le panneau indiquant le début de l'agglomération, se trouve à droite une petite route qui donne accès à une aire de pique-nique et un terrain de sport, et permet de se garer. L'accès classique se fait donc au départ de la D5 en stationnant près du hangar sur la petite route à droite après l'entrée du camping. Parcours assez facile de 4,8 km (1h45). Le chemin est fléché et il suffit de suivre le balisage marqué d'un rond jaune. Après avoir traversé la route, longé la station d'épuration et la déchetterie, nous suivons la rive gauche de la Couze Pavin. Pour avoir les cascades de face, mieux vaut suivre la boucle en remontant la rivière en suivant ce parcours

Greg CLOUZEAU

Auteur & Photographe Amateur

Auteur de nombreux articles dans la presse spécialisée Outdoor et escalade, je partage dans ce blog ma passion pour la photographie et vous livre mes trucs et astuces pour réussir vos images tant dans le sport qu'en ville !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Bonjour et merci de votre intérêt à mes travaux. Vous publiez un commentaire sous votre entière responsabilité juridique. Il doit être conforme à notre charte de respect des personnes, sociétés et associations et sans publicité.