mardi, juin 30, 2015

[SPOT] Trip nature au Bout du Monde...en Bourgone

Cirque du Bout du Monde, Vauchignon, Bourgogne,
Voilà un de mes spots favoris pour les activités de pleine nature et la photographie . Un Bout du Monde à moins de 3 heures de Paris. Et qu'y-a-t-il au bout du monde ? Pardonnez moi de vous le dire mais il y a Le Cul de Menevault ! Eh oui, et cela se trouve en Bourgogne non loin de Nolay sur le territoire de la commune de Vauchignon (21 340) que les grimpeurs affectionnent tout particulièrement, tant pour son vin (celui du domaine, et cela ne s'invente pas, de Monsieur et Madame Boisson) que pour ses falaises. 
Bref, mais ce n'est pas de cela que je vais vous parler ici mais du site naturel formé par le Cirque du Bout du Monde, au lieu-dit Le Cul de Menevault (46° 59' 9.15" N 4° 39' 9.76" E). Ce cirque est délimité par une barre calcaire d'époque Jurassique d'où se jette une cascade d'une vingtaine de mètres de haut et au débit très variable qui alimentent la Causanne dont je reparlerai. 
Ce cirque est protégé à divers titres que je vous invite à découvrir...

Cirque du Bout du Monde, Vauchignon, Bourgogne,
Le site Natura 2000 de «Pelouses et forêts calcicoles de la Côte et Arrière Côte de Beaune » constitue un vaste ensemble de plateaux calcaires, dont l’altitude varie entre 200 et 650 mètres. Caractérisé par de grands massifs forestiers entrecoupés de pelouses calcaires et dominants des milieux prairiaux de fond de vallée, il présente des habitats naturels très diversifiés, favorables à certaines espèces végétales rares en Bourgogne et à l’alimentation et la reproduction de nombreuses espèces d’oiseaux nicheuses, migratrices ou hivernantes. Ces sites sont donc inscrit en ZNIEFF 1 et 2.
[caption id="" align="aligncenter" width="800"] La reculée du Cirque du Bout du Monde, Vauchignon, Bourgogne, (C) 2013 Greg Clouzeau[/caption]
Cirque du Bout du Monde, Vauchignon, Bourgogne,
Les falaises calcaires constituent un élément fort et original du site. Discontinu et souvent de faible étendue, cet habitat est essentiellement localisé à Cormot-Vauchignon et sur les bords de la dépression de Saint-Romain, et secondairement en contrebas de la Montagne des Trois Croix et du Mont de Rome-Château. Il abrite des plantes adaptées à des conditions écologiques extrêmes et, de ce fait, très rares en Bourgogne comme le Daphné des Alpes. C'est aussi le lieu de nidification du Faucon pèlerin et du Grand Duc (reculée de Vauchignon).
Les landes et pelouses sont des milieux instables qui évoluent vers le fourré ou le boisement à l'échelle de 30-40 ans. Le maintien du pâturage a permis la conservation de ces pelouses. L'abandon de cette pratique sur certaines d'entre-elles pose un problème pour leur avenir et induit un appauvrissement en espèces (certaines sont embuissonnées à plus de 50%). Le piétinement des pelouses au sommet des buttes lié à la fréquentation humaine et à la pratique du 4x4 et de la moto verte (Montagne des Trois Croix par exemple) engendre une altération des milieux. De même, la surfréquentation pédestre et l'escalade peuvent entraîner la disparition des plantes en bordure et sur les falaises.

Cascade du Bout du Monde,
Vauchignon, Bourgogne,
Hier, je vous invitais à découvrir le Cirque du Bout du Monde et la Cascade du Cul de Menevault ! Cette formidable cascade d'une vingtaine de mètres est alimentée par les eaux de pluie tombées sur les plateaux avoisinants recouverts d'une couche d'argile (donc imperméable).Il faut venir ici après de fortes pluies pour prendre conscience de son débit passé car au cœur de l'été, elle se résume parfois à un simple goutte à goutte. La voûte est superbe et un sentier permet d'en faire le tour tout en étant abrité (attention, le sol est glissant et se mettre sous la cascade constitue une véritable imprudence !)
En montant vers celle-ci, vous ne remarquerez peut être pas les quelques rochers éclatés à sa base. Et pourtant, ils méritent une attention toute particulière. En effet, il faut s'en approcher pour observer attentivement leur structure étrange. Il s'agit de tuf calcaire aussi appelé Travetin dont nous allons parler ici (voir aussi les liens en bas d'article).
On ne remarque pas tout de suite cette formation parfois recouverte de mousse et fougères et souvent altérée mais en observant plusieurs rochers sous des angles différents... Les tufs se forment par dépôts successifs de calcaire sur les végétaux, comme par exemple les mousses, feuilles et autres débris végétaux. Il en existe plusieurs variétés et leur formation est lié à diverses conditions. Les turbulences favorisent ces dépôts de carbonates.
ou encore
En observant un peu les lieux et l'aspect de ces rochers, il apparaît nettement que ces dépôts ont été bouleversés. En effet, une cascade produit des dépôts qui s'accumulent à son pied en couches successives et non fracturées comme ici.
Tuf du bout du monde, Vauchignon, Bourgogne,
Tuf du bout du monde, Vauchignon, Bourgogne,

On peut émettre certaines hypothèses.
L'importante couche de tuf recouverte de mousse ne répond à aucune logique quand à sa formation géologique. En effet, normalement, c'est plutôt l'inverse que l'on devrait observer. Avec le temps, ces dépôts deviennent si importants qu'ils gagnent peu à peu le haut de la chute d'eau. L'ensemble forme alors une sorte de cône. Or ici, il ne reste que la partie haute du cône !
Donc, il est possible que le cône devenu trop lourd a été entraîné par son poids et se soit brisé et ce sont ces morceaux qui forment les rochers observés plus avant. Comme ceux-ci, même empilés semblent avoir un volume plus faible que celui nécessaire à la reconstitution du cône, on peut aussi penser que le cône a été exploité par l'homme pour des constructions.
En effet, le tuf est utilisé pour la construction sous la dénomination de travertin car cette roche tendre est assez légère et facile à tailler. Toutefois, je n'en ai pas trouvé de trace dans les habitations du village y compris les plus vieilles (début XVIIe)...
Tuf du bout du monde, Vauchignon, Bourgogne,
Tuf du bout du monde, Vauchignon, Bourgogne,

Voilà, j'arrête là pour la cascade !
Sur Panoramio, vous pourrez trouver d'autres photos dont celle-ci de la Cascade gelée qui pourrait faire une drôle d'hivernale !
Par ailleurs, si la géologie vous passionne, voici quelques liens :

SOURCES PÉTRIFIANTES ET FORMATION DE TUF



Renseignement site Natura 2000





Greg CLOUZEAU

Auteur & Photographe Amateur

Auteur de nombreux articles dans la presse spécialisée Outdoor et escalade, je partage dans ce blog ma passion pour la photographie et vous livre mes trucs et astuces pour réussir vos images tant dans le sport qu'en ville !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Bonjour et merci de votre intérêt à mes travaux. Vous publiez un commentaire sous votre entière responsabilité juridique. Il doit être conforme à notre charte de respect des personnes, sociétés et associations et sans publicité.