lundi, juin 14, 2010

Décorez en triptyque

Donnez du sens à votre décoration

Un dicton bien connu affirme "jamais deux sans trois" . En matière de décoration intérieure, on aurait tendance à vous dire la même chose ! C'est pourquoi j'expose et vends de préférence en triptyque. Les triptyques font partie de la famille des tableaux polyptyques, c'est à dire présentant plusieurs volets et c'est idéal pour raconter une histoire et donner du sens à son intérieur !




Sa popularité remonte au XIIIe siècle où il était très utilisé dans la peinture religieuse en Europe. Si, aujourd'hui, les sujets sacrés ont majoritairement cédés leur place à toutes les formes de représentations picturales, l'exposition contiguë de 3 images reste une des meilleures façons de réussir sa décoration. Le triptyque peut être composé de photographies d'orientations différentes (portrait / paysage) qui seront donc de formats différents mais alignées sur la hauteur en bas et en haut pour une meilleur harmonie. Si les photographies sont souvent différentes, on trouve de plus en plus de triptyques panoramiques composés d'une même image coupée en 3 parties.


Pourquoi exposer les photographies par trois ?

J'y vois plusieurs raisons dont certaines sont intimement lié à notre inconscient collectif. En effet, si le triptyque est si souvent utilisé comme un élément de décor dans tous les types d’intérieur (moderne, rustique...) c'est sans aucun doute parce que notre culture est encore très majoritairement imprégnée des références religieuses du passé. En effet, depuis des temps très anciens, les chiffres ont une signification particulière. On allait jusqu’à leur conférer des pouvoirs magiques et à les considérer comme des vecteurs de prédiction. Pour les grecs, les nombres régissaient l’univers. Ils attribuaient des caractéristiques à chacun d’eux : les chiffres impairs étaient actifs et masculins tandis que les chiffres pairs étaient passifs et féminins. Les Chinois avaient un système similaire avec le yin et le yang. Pour les Babyloniens, les chiffres permettaient de comprendre les principes essentiels de l’univers et de sa création. Les Aztèques attribuaient à chaque chiffre une couleur, une qualité et un dieu spécifique, etc. Comble de bonheur, le chiffre 3 à une symbolique très positive dans toutes les croyances du monde ! Les Taoïstes le considèrent même comme parfait. Outre la Sainte Trinité dans le christianisme, le 3 est associé au triangle, au trèfle, à la fleur de lys, aux trois phases de la lune... et représente la fécondité. Au XIIIe siècle, on utilisait aussi l'expression "tierce fois, c'est droit" pour signifier, qu'une action ne pouvait être correctement réussie que si elle était exécutée trois fois ! On disait aussi "de deux en trois" qui était un équivalent de notre "en moins de deux" d'aujourd'hui. On dit aussi qu'il faut toujours offrir des roses par nombre impair pour prouver que le bouquet n'est destiné qu'à une seule personne ! En effet, il alors impossible de le diviser en un nombre égal de fleurs pour en faire deux bouquets. Bref, le trois imprègne depuis toujours nos modes de fonctionnement.

Le trois est donc un chiffre essentiel en décoration mais aussi en marketing. Il est par exemple une des clés de la réussite commerciale de certains magasins car il fait parti des notions de base du "merchandising". On le retrouve dès la vitrine. En effet, l'agencement d'un magasin et de sa vitrine répondent à des règles de merchandising pointues qui influencent fortement notre perception du commerce. Il s'agit d'une démarche marketing qui consiste à optimiser la présentation des produits afin de mieux les vendre. Par exemple, on conseille de n'exposer que 3 couleurs pour créer une vitrine harmonieuse, de présenter les produits en chiffre impair, souvent 3, ou en triangle (3 côtés), pour la profondeur. Je pourrais aussi souligner le célèbre concept du "3 en 1" très en vogue chez les publicitaires pour nous vendre leurs produits depuis des années même si ces derniers ont tendance maintenant à augmenter la dose...





D'après vous, elles racontent quelle histoire ces trois photographies ?


Et bien dans votre salon, votre bureau, votre chambre à coucher, l'exposition en triptyque répond aux mêmes critères de séduction des visiteurs d'un magasin. Ils peuvent être magnifiquement placés dans des maisons, des bureaux et des hôtels si l'on a un peu d'espace. En d’autres termes, le triptyque est une œuvre d’art qui couvre un espace important de manière homogène en donnant une impression de grandeur ou d’espace. En tant qu’artiste, c'est dans le triptyque que je peux vraiment donner tout son sens à une œuvre. On parle ici de story telling ou d'histoire que raconte chacune des images. Vous vous dites sûrement qu’une seule photo suffit. C’est souvent vrai avec un paysage en très grand format. Mais le triptyque est un très bon moyen d’en dire plus ou d'apporter plus de nuances dans un message. Il permet aussi de réunir trois sujets (lieux, personnes..) ensemble sur une seule présentation de recomposer un mouvement rapide dans une suite d’images. Organiser notre pensée…organiser nos photos Réfléchir en terme de triptyque conduit le photographe que je suis à structurer mon travail. Vous trouverez très facilement dans mes galeries des images qui s'assemblent naturellement. Avec le temps, j'ai développé une mémoire (photographique bien entendu) qui me permet de voir et capter des images de même nature, prise sous un angle facile à associer à une autre.

Dans le cas du triptyque des bouches, le sujet s’est imposé de lui-même. Après avoir pris mes premières photos des reflets dans les vitrines, j’ai rapidement vu leur potentiel pour la construction de triptyques. Je me suis donc appliquer à rechercher des images correspondantes et à les cadrer afin que celles-ci ne soient pas trop disparates. Le potentiel en street photography est sans limite. Association de couleurs, de formes, de thèmes... Son exposition prend aussi parfois tout son sens en fonction de la pièce. Placé à côté d'une imprimante partagée, dans un lieu propice aux bavardages et aux indiscrétions, je trouve que ces 3 images peuvent être interprétées avec un nouveau sens. J'ai une préférence pour les thèmes graphiques…





Dans le cas de ma série 50 nuances de grès, j’ai choisi d’assembler mes photos par groupe de trois, en fonction de leurs lignes principales, des couleurs ou des textures des blocs de la forêt de Fontainebleau. Les images sont différentes mais l’assemblage des trois photographies donne souvent une impression d'unité. Créer une émotion chez le spectateur doit être une priorité lors de la création d’une composition, la dynamique entre les œuvres est cruciale. Le triptyque est certainement le seul assemblage de photographies qui a cette faculté de nous transporter dans un univers. Si chaque photo est unique, elle finit par former un tout avec les deux autres dont elle devient indissociable. Un triptyque oblige également le spectateur à réfléchir sur sa conception. Comme le spectateur regarde les 3 photographies dans le sens de la lecture, il cherche à comprendre la signification de l'ensemble, l'histoire qui lui est racontée. Il doit trouver pourquoi trois images différentes forment une seule composition. Bref, le triptyque conduit à l'interrogation.



Mes triptyques 100 % Bleau's art sont hors du temps. Les orces des oxydes de fer du grès ou des lichens, les verts des mousses et des algues, ces trous, ces fissures, ces bosses, ces plis, ces couleurs vives ou feutrées transforment la matière en abstraction. J'essaye d'y mettre en valeur ce que l’on n’aurait peut-être pas remarqué lors d'une visite en forêt de Fontainebleau. Les plus colorés sont un peu comme un héritage du Pop Art. En noir et blanc, les éléments les plus simples, leur composition et leur contraste plus ou moins marqué rendent l’atmosphère de ces triptyques encore plus mystérieux et souvent très apaisants. J'attache une grande importance à l'homogénéité de mes compositions en triptyque qu'il s'agisse de photographies de nature comme dans mes 50 nuances de grès ou de rue comme dans les triptyques composés pour le Printemps et j'espère qu'ils vous plairont et que vous y trouverez l'histoire qui vous parle. Sinon, contactez-moi.

 

Greg CLOUZEAU

Auteur & Photographe Amateur

Auteur de nombreux articles dans la presse spécialisée Outdoor et escalade, je partage dans ce blog ma passion pour la photographie et vous livre mes trucs et astuces pour réussir vos images tant dans le sport qu'en ville !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Bonjour et merci de votre intérêt à mes travaux. Vous publiez un commentaire sous votre entière responsabilité juridique. Il doit être conforme à notre charte de respect des personnes, sociétés et associations et sans publicité.