lundi, juillet 08, 2019

C'est la fin des coquelicots !

Greg CLOUZEAU
J'ai à peine eu le temps d'engranger quelques images des coquelicots que c'est déjà le temps des moissons dans les champs du Pays de Bière en Seine Marne !




Qui plus est, sécheresse et chaleur font murir bien vite ces gentils coquelicots Mesdames !










J’ai descendu dans mon jardin


(Gentil coquelicot de Jean-Baptiste Weckerlin)


 


J’ai descendu dans mon jardin (bis)
Pour y cueillir du romarin.
Gentil coq’licot, Mesdames.
Gentil coq’licot nouveau.


Pour y cueillir du romarin (bis)
J’n’en avais pas cueilli trois brins :
Gentil coq’licot, Mesdames.
Gentil coq’licot nouveau.


J’n’en avais pas cueilli trois brins, (bis)
Qu’un rossignol vint sur ma main :
Gentil coq’licot, Mesdames.
Gentil coq’licot nouveau.


Qu’un rossignol vint sur ma main, (bis)
Il me dit trois mots en latin :
Gentil coq’licot, Mesdames.
Gentil coq’licot nouveau.


Il me dit trois mots en latin, (bis)
Que les hommes ne valent rien :
Gentil coq’licot, Mesdames.
Gentil coq’licot nouveau.


Que les hommes ne valent rien, (bis)
Et les garçons encor bien moins :
Gentil coq’licot, Mesdames.
Gentil coq’licot nouveau.


Et les garçons encor bien moins, (bis)
Des dames il ne me dit rien :
Gentil coq’licot, Mesdames.
Gentil coq’licot nouveau.


Des dames il ne me dit rien, (bis)
Mais des d’moiselles beaucoup de bien :
Gentil coq’licot, Mesdames.
Gentil coq’licot nouveau.






Bref, voici venu le temps des moissons et avec lui, la fin des Coquelicots dans les quelques champs où il poussent encore en témoignant de l'emploi généralisé des herbicides qui ont provoqué sa forte régression ces dernières décennies ! Car le coquelicot (Papaver rhoeas) est une espèce qui appartient au groupe des plantes dites messicoles car elle est associée à l'agriculture depuis des temps très anciens, grâce à son cycle biologique adapté aux cultures de céréales, la floraison et la mise à graines intervenant avant la moisson.